• Une aventure, au jardin de la peinture ( sur Paul Klee )

     

     

    peinture: Paul Klee : les coups héroïques

     Image associée

     

    On ne sait pas exactement ,

    s'il s'agit d'une énigme à résoudre ,

    s'il faut suivre des pistes ,

    qui s'égarent dans la peinture ,

    si on doit se frotter à la matière,

    rugueuse au premier abord,

     

     

    et qu'il faut caresser,

    à la manière du vent ,

    qui finit par éroder

    les rochers les plus drus .

     

    Des lignes se croisent,

    ou prennent

    un malin plaisir à s'éviter,

    basculées dans un paysage incertain.

     

    Certaines sont effacées ,

    ou conduisent à des formes

    surgissant de nulle part ,

    dans les tableaux de Klee.

     

    Faut-il y voir une facétie ,

    ou des tracés

    qui supposent

    que l'on aborde

    dans un monde

    où les règles se courbent

    dans un langage

    qui nous est inconnu ,

    et pourtant familier ?

     

    Sa fraîcheur

    nous mènerait plutôt ,

    dans une sorte de réminiscence,

    où les lignes s'élancent

    dans le jardin de l'enfance :

     

    il convient de s'y plonger

    comme dans une aventure

    chaque fois renouvelée,

    sans chercher à la décrypter .

     

    - RC - nov 2018 -

     

    texte basé sur celui d'Henri Michaux, - voir ci-dessous

     

    Une ligne rencontre une ligne.

    Une ligne évite une ligne. Aventures de lignes. (...)

    Pour entrer dans ses tableaux et d'emblée (...),

    il suffit d'avoir gardé soi-même la conscience de vivre dans un monde d'énigmes,

    auquel c'est en énigmes aussi              qu'il convient le mieux de répondre". 

    « Une liste à la Prévert ... pour Picasso
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :