• Le limon noir de ma nuit

     

     

     

    Le limon noir de ma nuit

    Peinture: Pierre Soulages

     

     

     

    S'il faut plaquer  sur une  toile  

    le limon noir de ma nuit,

    je me sens  prisonnier  de  la matière,

    trop opaque pour 

    que j'échappe à sa consistance.

       

                 Le corps est trop léger,          ou trop frivole,

    - je ne peux laisser mon empreinte

    dans  ce noir qui m'ignore -  .

           Je ne traverse pas les  énigmes 

           les  paupières  closes,

    je n'en ai pas le pouvoir :

    la vraie  clarté se trouve  en intérieur,

    la surface a des reflets trompeurs .

     

            Il faudrait que  je la griffe,

    mais la nuit  ne se tient  pas  debout

    et ignore mes traces.

    De même,        avec ma plume,  je pourrais 

    tenter  d'écrire  en fermant les yeux,

    prendre  d'assaut des ponts de silence,

            mais ce serait sur une page  obscure,

    sa consistance même  , buvant l'écriture

     

    alors, je laisse  les choses où elles sont,

    j'ignore les  détails et les bruits .

         J'ai besoin de retrouver les couleurs  enfouies.

    Elles ne sont pas perdues .

    Un peu de lumière les  restituera.

                                                                   J'attendrai.

     

    -

    RC-  avr   2019

    « Elliott Erwitt - autoportrait en clownUne tendresse traverse le temps - ( RC ) »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :