• Des grands serpents au jardin étoilé - ( RC )

     

     

     

     

    Du jardin étoilé
    c'était un toit
    pesant son poids
    de ciel d'été
    de plusieurs atmosphères :
                un vide abyssal
    parcouru de mistral
    qu'une fausse lune éclaire,
    les nuées se déroulant furieuses ,
    loin du village immobile ,
    - et les fers du campanile - 
    vallée ténébreuse
    à la tranquillité factice
    pourtant inquiète et raide
    comme Le Greco peignant Tolède
    au bord du précipice .
    Des cyprès sont des flammes noires,
    que l'on entendrait crépiter
    défiant la réalité
    d'un paysage expiatoire.
                 Celui-ci n'est pas décrit
                 avec exactitude ,
    car la solitude
    de Vincent            est un cri
    emportant tout sur son passage :
             une nuit profanatrice
    jetant ses feux d'artifice
    juste avant l'orage
    et qu'elle ne vrille
    de ses grands serpents
    un ciel devenu dément
    au-dessus des Alpilles .

    -


    RC - juill 2017

    « L'exil est un voyage au coeur de l'hiver ( RC ) - sur une photo de Thierry Azamphoto - "une vue de l'esprit" »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :