•  

    Odilon Redon:  l'oeil montgolfière

     

     

     

    L'envol d'un oeil,traduit une fuite

    un élément contre nature,

    impertinence de la gravure,

    délesté de l'orbite

     

    Le voici qui erre

    Incongru et tout rond,

    L'oeil montgolfière,

    de chez Odilon.

     

    Vois tu cette géante sphère

    Grossie par le télescope,

    qui s'élève légère

    Délaissant le cyclope ...

     

    Pour celui-ci, rien de va plus

    Il demande à un ange

    Comment retrouver la vue

    - manque un oeil de rechange.

     

    De l'avantage du binoculaire.

    Et s'il s'avère cependant

    Que les yeux prennent la file de l'air

    - voulant être indépendants

     

    Que quelque chose les retient

    de faire faux bond,

    voyez ce qu'il convient

    de peindre ,   avec Redon

     

    Payez vous une paire de lunettes

    pour apprivoiser votre regard :

    le petit bout de la lorgnette,

    et un meilleur tremplin vers l'art.

     

    -

    RC - juin  2016

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Résultat de recherche d'images pour "andrew wyeth fenetre fruits"

     

    Sur le rebord de la fenêtre,

    Il y a quelques fruits

    Qui donnent un peu de vie.

     

    Le peintre va les mettre comme sujet principal :

    ce sont les seules notes de bonheur

    qui s'opposent à l'extérieur

    et prennent place sur la toile.

     

    Elles sont sur un vieux bois

    et boivent la lumière.

     

    Dehors, c'est bien désert

    et il fait sans doute froid.

    Les murs sont gris ou beiges,

     

     

    le décor est sévère.

    Derrière les carreaux de verre,

    il y a la neige.

     

     

    Quelques brindilles, quelques branches

    se désespèrent

    de la longueur de l'hiver ;

     

     

    la couche blanche

    est le lit de l'attente

     

    Son domaine de froideur

    échappe à la couleur.

     

    D'une cueillette abondante,

    Il ne reste de la cohorte

    que ces quelques fruits

     

    juste ce qu'il faut pour échapper à l'oubli,

    et à la nature morte...

     

    -

     

    RC – juin 2016

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires